1. Qu'est-ce que ca veut dire ?

 Le Plan de Mobilité est un ensemble de mesures qui privilégie les modes de déplacements les plus respectueux de l’environnement et les plus économiques en terme d’énergie et d’occupation de l’espace. Sont proposés aux salariés des alternatives telles que : les transports en commun, le covoiturage, le vélo, la marche à pied, l’autopartage. Le Plan de Mobilité concerne les déplacements domicile-travail, professionnels et liés aux fournisseurs (livraisons), clients, visiteurs. Il offre également la possibilité de réduire le nombre et la fréquence des déplacements, et ce grâce aux nouvelles organisations de travail rendues possibles par les technologies informatiques : télétravail, réunions téléphoniques, visio et vidéoconférences. Le Plan de Mobilité peut également concerner des établissements publics : on parle alors de Plan de Mobilité Administrations. Lorsque la démarche est menée à l’échelle d’une zone d’activités, regroupant plusieurs établissements, il s’agit d’un Plan de Mobilité Inter-Établissements.

Ce que disent les lois… « La mise en oeuvre progressive du droit au transport permet aux usagers de se déplacer dans des conditions raisonnables d’accès, de qualité et de prix ainsi que le coût pour la collectivité, notamment par l’utilisation d’un moyen de transport ouvert au public » LOTI art. 2 « L’encouragement pour les établissements et les collectivités publiques à favoriser le transport de leur personnel, notamment par l’utilisation des transports en commun et du covoiturage » LAURE, art. 28-1 « Un service multimodal d’information est demandé aux AO, ainsi qu’un service de conseil en mobilité à l’intention des employeurs et des gestionnaires d’activités générant des flux de déplacements importants » SRU, art. 119. La loi de transition énergétique promulguée au mois d’août 2015 rend obligatoire les plans de mobilité pour les établissements de plus de 100 employés.