Foire Aux Questions


Cet extranet est réservé aux chefs de projets Plan de Mobilité de la métropole toulousaine.
Comment impulser un plan de mobilité, comment l’animer ? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre sur ce site.

Des outils méthodologiques pour mettre en place la démarche par étapes, des contenus de formations pour mieux connaître les nouveaux outils et pratiques de mobilité…

Des actualités du réseau et de la mobilité, des retours d’expérience d’établissements exemplaires, des idées novatrices via la veille écomobilité, des comptes-rendus des Mardis de la Mobilité, les statistiques du service de covoiturage pour les établissements adhérents.

Mettre à jour sa fiche projet permet d’apporter des informations pertinentes à la communauté de chefs de projet.

Par ailleurs, il est également possible d’échanger des informations de type confidentiel via l’espace privé de la fiche (fichiers de geolocalisations, statistiques du service de covoiturage, etc.).

149 Démarches de plan de mobilité ont été référencées par le service de conseil en mobilité du SMTC (source : observatoire des Plans de Mobilité 2014).

La plupart de ces projets sont répertoriés par fiche projet, sur laquelle on retrouve la localisation de l’établissement, le descriptif de la démarche, les actions mises en place et le contact du chef de projet.

Les fiches PDIE sont spécifiques aux démarches de regroupement d’entreprises (par zone d’activités notamment).

Positionné sous la fiche projet, ce lien permet d’accéder à un espace privé accessible seulement par le chef de projet identifié. Cet espace peut être utilisé pour échanger des documents confidentiels (géolocalisation des employés, résultats d’enquête mobilité, budgets alloué au projet, statistiques d’utilisation du service de covoiturage, etc…

Une dizaine de démarches de regroupement d’établissements autour d’un plan de mobilité ont été identifiées par le service de conseil en mobilité du SMTC sur son ressort territorial (voir l'Observatoire des Plans de Mobilité)

Afin de lancer une telle démarche, une méthodologie spécifique et un accompagnement sont présentés ici.

Les fiches des projets inter-établissements sont présentées ici.

Depuis septembre 2012, le SMTC a mis en place une démarche de labellisation des plans de mobilité.

L’objectif des Trophées de l'Ecomobilité du SMTC-Tisséo est de récompenser les meilleures démarches en évaluant les actions mises en place et en encourageant les démarches en cours.

Chaque année, la remise des Trophées et des récompenses donne lieu à une cérémonie réunissant acteurs économiques et de la mobilité.

Format de rencontres d’une durée de 2h, ces réunions permettent aux chefs de projet de :

  • se former sur les nouvelles technologies de l’information (temps réel, calculateurs d’itinéraires)
  • échanger avec les autres chefs de projet
  • enrichir sa boite à outils
  • rencontrer des experts sur des thématiques mobilité innovantes
  • aimenter son Plan de Mobilité : covoituragetélétravail, challenges écomobilité, vélo en entreprise, informations aux usagers…

Les comptes rendus de ces rencontres sont disponibles dans le menu mardi de la mobilité

Ils accompagnent les établissements à la mise en place de la démarche en complément du soutien proposé par le service de conseil en mobilité entreprise du SMTC -Tisséo.

Voir la liste des partenaires.

Le SMTC-Tisséo (syndicat mixte des transports en commun) de l’agglomération toulousaine a mis en place un service spécialisé dans le conseil en mobilité d’entreprise afin de développer les démarches de plans de mobilité.

Spécialisés dans l’accompagnement et le conseil en mobilité, les conseillers proposent aux établissements une méthodologie et des outils dédiés pour lancer et faire vivre son plan de mobilité.

Prendre contact avec un conseiller en mobilité.

L’aspect règlementaire encourage à mettre en place des plans de mobilité (voir cadre juridique).

La loi de transition énergétique porte obligation à l’élaboration d’un plan de mobilité aux établissements à partir de 100 employés sur un même site.

Le plan de mobilité ne concerne pas seulement les grandes entreprises, bien que les initiatives ont souvent été prises par des entreprises de taille importante, celles-ci ont en effet spontanément perçu les contraintes de coûts liés au transport des salariés [déplacement domicile-travail ou professionnel, coût du parking…].

Dans la pratique, il s’avère que ces contraintes sont valables pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs et que, par ailleurs, le regroupement de plusieurs entreprises y compris de très petite taille permet de mutualiser les profits d'un plan de mobilité.

Avec le plan de mobilité l’employeur aborde un segment du temps de vie des salariés qui n’est pas contractuel.En effet le trajet domicile – travail est un temps de vie privée.

L’employeur et son salarié n’ont aucune obligation de lancer une démarche, ni réglementaire ni fiscale.Leur seule motivation est de trouver ensemble des solutions qui prennent en compte tous les temps de vie des individus, pour améliorer la qualité de l’accès au travail.

L’entreprise y trouve son compte à travers une meilleure utilisation de ses réserves foncières, une attitude plus respectueuse de l’environnement, une meilleure gestion sociale et l’assurance d’une plus grande sécurité dans les trajets de leurs salariés.

Le salarié mieux compris dans ses contraintes personnelles, bénéficie d’un accompagnement financier et organisationnel de la part de son employeur.

On peut donc considérer que le plan de mobilité est un bon régulateur des relations sociales quel que soit le secteur dans lequel il est mis en oeuvre : public ou privé.

Un déménagement est une bonne opportunité pour réaliser un Plan de Mobilité, car les habitudes de transport des salariés changeront de toute façon. Il sera donc plus facile de les sensibiliser à de nouveaux comportements à cette occasion. L’organisation du Plan de Mobilité différera au niveau du chronogramme selon qu’il s’agira de la construction d’un nouveau site, impliquant le calcul du dimensionnement du parking, ou si le futur site est déjà existant. Le dimensionnement du parking n’est pas encore réalisé. L’étude d’accessibilité du futur site devra être effectuée puis communiquée aux salariés. Cela leur permettra de pouvoir répondre au questionnaire en connaissant les différents moyens de transport existants. Après analyse du questionnaire, le dimensionnement du parking pourra être défini. Le futur site est déjà existant. Le nombre de places de parking réservé aux salariés et aux visiteurs doit être défini après réalisation de l’étude d’accessibilité au site et de l’enquête.

Le chef de Projet Plan de Mobilité est un des acteurs majeurs de l’élaboration du Plan de Mobilité. Il fédère les différents moyens et outils mis en oeuvre dans le Plan de Mobilité. Il fait le lien entre les personnels, la Direction Générale, la Direction des Ressources Humaines, les Autorités Organisatrices des Transports. Son rôle est de coordonner et de mobiliser le maximum de personnes autour du projet car la coordination de la mobilité est au coeur du Plan de Mobilité. De plus, il planifie l’étude et l’avancement du plan. Il anime la démarche et construit les indicateurs et les outils de suivi et les communique pour valoriser les avancées du plan de mobilité et ses succès (augmentation parts modales TC, vélo, marche à pied, etc…) Le pilotage des Plan de Mobilité peut être confié à des personnes occupant déjà d’autres fonctions : DRH, Responsable Com, Salarié responsable du groupe transport du CE, Responsable développement Durable, où à une personne travaillant spécifiquement sur cette problématique (coordinateur mobilité).

La direction porte le projet de plan de mobilité au niveau des enjeux et des objectifs et reste décisionnaire en ce qui concerne le budget et les ressources à allouer au Plan de Mobilité. Le chef de projet explique à sa direction que le Plan de Mobilité doit être l’affaire de tous y compris de la hiérarchie : elle doit montrer son implication et donner l’exemple. Il doit s’assurer que les objectifs validés par la direction sont bien opérationnels. Travailler dans une logique de co-construction et s’assurer de l’appropriation par tous !

L’objectif est d’amener les salariés à participer eux-mêmes à la sélection des actions du plan et de leurs conditions de mise en oeuvre. Ceci afin que les salariés s’approprient le projet et que les mesures décidées soient appliquées.
La concertation autour du projet offre aux salariés l’opportunité d’être à la fois les concepteurs du projet Plan de Mobilité et clients du Plan de Mobilité. Cela permettra à moyen terme d’impulser un réflexe ecomobilité dans la culture de l’entreprise pour faciliter le portage du projet.
Bonnes pratiques pour faire adhérer au Plan de Mobilité :
Communiquer le plus possible sur l’avancée du projet et l’importance d’y participer (répondre à l’enquête, participer aux groupes de réflexion)
Organiser des évènements, animation sur les Plan de Mobilité
Inciter tout collaborateur au passage à l’acte : donner son avis, devenir ambassadeur, tester d’autres modes
Instaurer des outils d’évaluation visibles et compréhensibles par les salariés (Affichage, réunion sur l’atteinte des objectifs pour créer de l’émulation, sensibilisation, stands, etc.)